Plus qu’un métier, le travail de l’abattage rituel pour les fêtes islamiques est pour les fondateurs de la société ALLO MOUTON une tradition séculaire de la Mecque. M Boulagrouh Mohamed, fondateur d’ALLO MOUTON a résidé de nombreuses années à la Mecque en Arabie Saoudite


Les fondateurs d’ALLO MOUTON poursuivent la tradition séculaire de l’abatage de bêtes pour les pèlerins à la Mecque lors du hajj. En effet, parmi les rites du Hajj, le pèlerin doit sacrifier une bête de le jour de l’AID et les deux jours qui le suivent. Ainsi, du fait que les pèlerins soient occupés par leurs adorations mais aussi par leur méconnaissance des lieux d’abatage, M Boulagrouh poursuivait la tradition mecquoise d’abattre à la place des pèlerins.


Aujourd’hui en France, le concept y est transposé car, les mêmes raisons amènent aux mêmes solutions. En effet, la législation Française est de plus en plus stricte sur l’abatage rituel, et les musulmans de France n’ont plus la capacité d’égorger par eux mêmes.

Ainsi, ALLO MOUTON, à l’image de ce qui se fait à la Mecque jusqu'à aujourd’hui, transpose le concept en France et permis ainsi à tous les musulmans de France de pouvoir persévérer dans la sunna du prophète sws, en respectant les lois Francaises et religieuses.